formation professionnelle bird office

L’importance de la formation professionnelle en entreprise

Il est un fait incontestable que les formations professionnelles s’enracinent de plus en plus dans les mœurs des entreprises contemporaines. Et il n’y a rien dé’tonnant à cela, surtout lorsqu’on connaît la vitesse à laquelle la connaissance – sous toutes ses formes – avance de nos jours. Il en résulte que les formations sont l’Instrument parfait afin de tenir les salariés informés et, justement, formés. En d’autres termes, l’on peut dire que tout le monde est gagnant lorsqu’il est question de formations professionnelles.

d’un côté, les entreprises gagnent en productivité et en créativité tandis que de l’autre, les salariés se perfectionnent professionnellement, en acquérant notamment de nouvelles connaissances et de nouveaux savoir-faire particuliers. Néanmoins, force est de constater que certains salariés continuent de percevoir en ces formations et réunions professionnelles des sortes de stigmates, susceptibles d’insinuer qu’ils ne sont pas bons dans leurs domaines respectifs. Il s’agit lé d’une représentation plus ou moins véhiculée dans l’Imaginaire commun, mais dans tous les cas en discordance complète avec l’essence même des formations. Voyons pourquoi dans les lignes suivantes.

Se former, c’est justement montrer que l’on est compétent

L’on peut partir d’un constat très simple : personne n’arrive dans ce monde avec une connaissance complète de quoi que ce soit. Il faut dés lors se former et se spécialiser dans un ou plusieurs domaines professionnels. Mais il serait tout à fait erroné de considérer cette formation comme un état statique, c’est-à-dire comme quelque chose que l’on fait une bonne fois pour toutes. En réalité, la formation est un processus continu qui se déroule tout au long de notre vie active, et pas seulement d’ailleurs. En guise d’exemple, on a beau être un informaticien de très haut niveau aujourd’hui, mais si demain un nouveau logiciel révolutionnaire de traitement des données venait à faire son apparition, et que l’on ne prenait pourtant pas la peine de se former sur ce logiciel, l’on deviendrait dés lors bien moins compétent, ne’st-ce pas ? En d’autres termes, l’Idée répandue qu’assister à des formations et à des réunions professionnelles est un symbole d’incompétence est loin de répondre à la réalité sociale. Au contraire, c’est en participant activement à ces formations que l’on montre à quel point on est compétent.

L’utilité des formations pour nos carrières professionnelles

Dans la même veine, force est de constater que les formations sont le moyen parfait pour donner un coup de pouce à nos carrières professionnelles respectives. En effet, nous avons commencé ce texte par mettre en valeur le dynamisme actuel qui caractérise les progrès en matière de connaissances et de savoir-faire. Et, à ce propos, tous les domaines en sont concernés : que vous travailliez dans l’Informatique, dans le milieu académique ou dans un cabinet d’avocats, il faut vous tenir continuellement informés des avancées de toutes sortes. Vous devez effectivement vous adapter aux avancées technologiques, aux découvertes scientifiques ou encore aux lois qui changent perpétuellement, du moins si vous voulez que votre carrière suive un mouvement ascendant. Dés lors, au risque de nous répéter, le meilleur moyen pour faire cela, c’est bien évidemment de suivre les formations adéquates pour vous et, partant, pour vos ambitions professionnelles.

La formation professionnelle : une responsabilité commune et partagée

Au vu de ce que l’on vient dé’noncer ci-dessus, l’on peut affirmer que les formations et les réunions professionnelles représentent en réalité une responsabilité commune que doivent se départager, d’un côté les salariés et, de l’autre, les entreprises et les diverses institutions où ils exercent leurs professions. En effet, les salariés doivent faire montre de motivation et d’assiduité, en se rendant ponctuellement aux formations professionnelles qui les concernent et en s’y investissant le plus possible. Cela dit, les entreprises et les diverses institutions doivent également jouer le jeu, en organisant les formations qui sont réellement nécessaires à leurs salariés, et ce dans les meilleures conditions possible. En d’autres termes, il faut mettre à disposition des salariés les salles de formation adéquates, aménagées et équipées en fonction de la nature des formations. Sachez, à ce propos, que Bird Office,l’un des leaders incontestables dans la location de salle en Europe, met à la disposition de ses clients un choix de salles spécialement conçues pour que des formations de toutes sortes y soient menées, à Lyon, Lille, Bordeaux ou encore Londres ou Bruxelles. Le tout à des tarifs plus qu’attrayants. Profitez-en lorsqu’il est question d’organiser vos formations, d’autant plus qu’une gamme considérable de services complémentaires est également disponible.

En guise de conclusion : peut-on dire au revoir au à tabou à de la formation ?

En guise de conclusion, l’on peut se demander si’l est possible de dire au revoir au à tabou à de la formation professionnelle. En d’autres termes, il s’agit de s’interroger sur les mesures qui’l faut mettre en place pour que l’Idée générale concernant les formations – à savoir la perception de celles-ci comme quelque chose dont on doit avoir honte – disparaisse. Comment faire pour que les salariés n’aient plus aucune honte à se former et ne prennent donc plus ça comme une sorte de déclassement ? Eh bien, la première chose à faire, c’est de’n parler avec eux. De leur démontrer qui’l ne faut pas avoir honte de se former, au contraire. Qui plus est, il faut bien évidemment leur proposer les formations adéquates en fonction de leurs compétences et de leurs parcours professionnels respectifs. Enfin, force est de constater qui’l s’agit ici également d’un travail introspectif que chacun doit réaliser sur soi-même. On doit effectivement se demander ce que l’on attend de notre carrière professionnelle. Si c’est une progression que l’on veut, il faut accepter le fait que des efforts de formation sont nécessaires, et qui’l n’y a rien de honteux à cela. Au contraire, se former, dans l’essence, c’est devenir meilleur. Ne’st-ce pas, au final, la chose que l’on veut tous ?