objectiver vos salariés
Dans un monde où chaque salarié est jugé sur sa productivité, la compétition devient un levier de performance efficace. En effet, elle crée de l’émulation, permet de se dépasser, d’avancer et d’acquérir plus de confiance en soi… au grand bénéfice de l’entreprise. Toutefois, trop de compétition peut avoir l’effet inverse sur le long terme. Et pour cause, elle engendre du stress et génère des tensions entre collègues. Résultat, chaque projet devient un sujet de discorde, voire de conflit. Au lieu de s’entraider pour atteindre efficacement les objectifs, chacun travaille pour soi. La solution ? Challenger ses collaborateurs à moindre mesure. Le but est que chacun puisse donner le meilleur de lui-même, sans nuire au reste de l’équipe. Comment objectiver vos salariés dans le bon sens du terme ? Nos conseils.

Comment construire un esprit de compétition productif au sein de l’entreprise ?

C’est un fait. L’esprit de compétition est présent partout pour la simple et bonne raison que c’est la société elle-même qui l’exige. Pour réussir dans n’importe quel domaine, il faut se montrer compétitif, dépasser ses limites pour devenir le meilleur. Et le monde de l’entreprise n’échappe pas à cette règle. D’ailleurs, la compétition assure la réussite d’un projet. Si instaurer un esprit de compétition s’avère donc être nécessaire, il faut savoir le doser. Comment ? Eh bien en instaurant quelques règles :

Premièrement, créer un esprit de compétition intrinsèque. Autrement dit, chacun se compare à lui-même, le seul évaluateur, c’est le salarié lui-même. Comme le sportif qui veut battre son propre record autant qu’occuper la première marche du podium. Pour ce faire, donnez à vos collaborateurs des défis individuels avec des objectifs réalisables et mesurables. Par exemple, augmenter chaque semaine ou chaque mois le nombre de clients qu’il doit acquérir, le volume de vente à réaliser, etc.

Deuxièmement, ne pas mettre la pression. En effet, c’est en donnant à vos collaborateurs l’envie (et n’ont pas le devoir) de se surpasser que vous leur insufflerez un esprit de compétition productif et éthique. Autrement, cet esprit de compétition va vite se transformer en concurrence déloyale et malsaine et engendrer des tensions ingérables au sein de l’équipe.

Troisièmement, évaluer la performance individuelle de chacun. Il s’agit de reconnaître l’effort consenti de chaque salarié pour le travail qu’il a accompli en l’associant à la réussite de l’entreprise. De ce fait, même ceux qui n’ont pas l’esprit de compétition prendront plaisir à relever le challenge.

Et finalement, éliminer la concurrence pour faire place à la collaboration. En effet, vous devez mettre l’accent sur ce qui unit tous vos collaborateurs (améliorer la performance de l’entreprise), et non sur ce qui les différencie. En un mot, éliminer les différences en privilégiant le collectif plutôt que l’individualisme. Chacun de vos collaborateurs doit se sentir indispensable. En effet, savoir que son travail personnel aide toute l’équipe à atteindre des objectifs communs permet de se surpasser. De plus, la compétition et la collaboration sont deux états d’esprit interdépendants qui se conjuguent à tous les temps.

Trucs et astuces pour challenger vos salariés entre eux de manière ludique et bienveillante

L’esprit de compétition est un formidable levier de développement personnel et un moyen efficace de booster la productivité, et par extension les performances de l’entreprise. Pour challenger vos salariés sans les mettre en concurrence, voici quelques idées.

Le hackaton

Très populaire depuis les années 2000, le hackaton consiste à faire naître de bonnes idées sur un thème donné en un laps de temps très court. Le principe est simple. Vous divisez vos collaborateurs en plusieurs groupes et les mettez au défi de travailler ensemble pour avoir un résultat exploitable. Chacun doit se dépasser et se surpasser. À la clé, une récompense pour les gagnants. Cette activité ludique née dans la Silicon Valley permet de challenger vos collaborateurs entre eux sans qu’il y ait de coup bas.

Généralement, le hackaton dure 1 à 2 jours et se déroule dans un endroit hors des locaux de l’entreprise.

Les programmes de récompense non monétaire

C’est un fait. Il n’y a pas que l’argent qui motive un salarié. Vous pouvez également organiser des petits concours qui permettent à vos collaborateurs de dépasser leurs limites. Le gagnant aura par exemple le titre d’employé du mois/de l’année et bénéficiera de certains privilèges : pause déjeuner plus long, un chèque cadeau, un ticket déjeuner… Ces petits concours ponctuels vous permettront de challenger vos collaborateurs entre eux sainement.

Le team building

Le team building n’est pas seulement un outil de management efficace pour favoriser la cohésion du groupe, c’est également un excellent moyen de challenger vos collaborateurs. En effet, les activités de team building (sport, chant, danse…) permettent de se mesurer à ses collègues de manière ludique. Cela permet également de donner le meilleur de soi-même. De plus, cela permet de conjuguer émulation et coopération. Deux valeurs fondamentales qui permettent au salarié de s’améliorer et à l’entreprise de développer sa compétitivité.